La mise en place d’un réseau de forêts pilotes et de chantiers «démonstrateurs» sur le territoire SUDOE constitue un axe fort du projet.

Il permet d’expérimenter de nouvelles techniques de régénération et de gestion du risque tout en optimisant la sensibilisation territoriale des acteurs et en catalysant la démultiplication des nouvelles normes de gestion sur l’espace de collaboration.

Les principaux résultats attendus :

Groupe de travail 1 : Elaboration de déploiement territorial de nouveaux outils de gestion adaptés aux contraintes climatiques actuelles et à venir : vers un réseau international de forêts pilotes :

  • Caractérisation scientifique des capacités de résistance au stress hydrique des forêts de Pins dans les différentes régions du sud de l’Europe : est-ce-que certaines provenances d’arbres sont plus adaptées pour résister aux changements climatiques ?
  • Expérimentation scientifique et rédaction d’un guide de gestion pour faciliter la régénération des forêts dans un contexte climatique de plus en plus tendu….

Groupe de travail 2 : Réduire la vulnérabilité des forêts face au risque incendie

  • Elaborer un guide de prescriptions pour une meilleure prise en compte du risque incendie dans les reboisements (notamment mélange d’essence pour optimiser la résistance et limiter la propagation des feux)
  • Développer des outils modernes pour caractériser l’état des peuplements après incendie (analyse visant à faire les bons choix pour la régénération de la forêt post incendie avec notamment analyse de l’état physiologique des arbres restants…)
  • Créer un outil en ligne pour aider les acteurs de la forêt sur SUDOE à planifier les interventions de prévention (portail web mutualisé avec des outils opérationnels pour planifier les opérations de gestion préventive).