Suite aux premiers prélèvements de branches de Pin maritime effectués par les partenaires espagnols et portugais en mai dernier, INRAE analyse en ce moment dans ses laboratoires, la résistance à l’embolie de ces branches. Les échantillons conservés en chambre froide sont préparés tour à tour pour être centrifugé dans le Cavitron, l’appareil qui mesure la résistance à la cavitation (résistance à l’embolie).


Les échantillons sont gardés humides pour éviter leur déshydratation puis ils sont écorcés et recoupés pour être testés dans le Cavitron.

 L’échantillon est placé dans le Cavitron, un prototype développé à partir d’une centrifugeuse. Deux réservoirs spécifiques sont placés à chaque extrémité de la branche.

La circulation de l’eau d’un bout à l’autre de la branche est filmée par une caméra et les données de vitesse de rotation et de déplacement de volume d’eau sont quantifié en continu via un ordinateur.

La résistance de la branche à la cavitation est alors mesurée en fonction de l’intensité du stress créé par le Cavitron.

Enfin, les échantillons sont répertoriés et stockés pour une analyse de leur anatomie, si besoin, une fois l’ensemble des échantillons mesurés et l’analyse des premiers résultats effectuée.

Plus d’informations ci-dessous :

Categories: Novedades